S’informer sur le télétravail

Print Friendly, PDF & Email

Sommaire

Avant de démarrer

Il faut savoir que le télétravail n’est pas un métier, mais une méthode d’organisation que vous devez appréhender avant de proposer vos services.

Nous avons demandé à des télétravailleurs indépendants de participer à l’écriture de cette page afin qu’ils puissent témoigner de leur expérience.

Notre objectif : vous rendre rapidement opérationnel en démystifiant de nombreux points sur lesquels il existe encore peu de sources d’informations et de modèles de réussite.

Les avantages du télétravail selon les français

Le quotidien d’un télétravailleur est comparable à un iceberg

Derrière le paraître se cache l’être. Il y a ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas.

Pour vraiment comprendre ce que signifie être un télétravailleur, il faut prendre le temps de regarder au delà des apparences.

En tout cas, lorsque nous posons la question à nos membres « Et si c’était à refaire ? », tous répondent « Oui » sans hésitation.

Conseils pour réussir en télétravail

La capacité de travailler et celle de créer un emploi sont-elles les mêmes ?

Il semble que non, car là se joue la différence entre les fonctions d’un employeur et celles d’un employé. C’est là la distinction « classique ». Pourtant, considérant les choses à régler pour devenir son propre employeur, nous avons affaire à une évidente gestion de tâches simples, que quiconque peut traiter.

La difficulté est ailleurs, elle se situe dans l’image de l’employeur et la croyance que l’employeur est nécessairement quelqu’un d’autre.

Pourtant, la solution de créer son emploi pourrait être un atout majeur, à une échelle locale et globale, dans la lutte contre le chômage.

Pour les télétravailleurs potentiels, nous observons toujours les mêmes freins.

  • Impossibilité de trouver des offres d’emploi en télétravail salarié.
  • Hésitation sur le statut à choisir.
  • Peur des charges (pourtant on les paye aussi en étant salarié !).
  • Ne pas trouver de clients (je ne saurais pas me vendre).
  • Je dois encore peaufiner mon projet (hésitation…).

Bref, tous les motifs sont bons pour ne pas se lancer.

Comme pour le ski, à force d’attendre en haut d’une piste on a le vertige.

Même si les premiers temps de votre entreprise seront difficiles, il sera impossible d’être licencié, surtout si vous êtes votre propre patron !

Historique du télétravail

Pour les passionnés de l’histoire d’Internet, cette page nous rappelle que les frères Chappe inventent le télégraphe optique en France en 1792…

1950 : Norbert Wiener, le père de la cybernétique, évoque le cas d’un architecte vivant en Europe qui supervise la construction d’un immeuble aux Etats-Unis sans avoir à se déplacer, grâce à l’utilisation de moyens de transmission de données.

1972 : Alvin Toffler, dans son livre “Le choc du futur”, annonce la migration possible du bureau vers le domicile.
L’entreprise française R2E commercialise Micral le premier micro-ordinateur.

1980 : Le Minitel (pour « Médium interactif par numérisation d’information téléphonique ») est lancé par le ministère des Postes et Télécommunications en France.

1984 : Steve Jobs d’Apple Computer, lance le Macintosh, le premier micro-ordinateur personnel avec une interface graphique.

1989 : Tim Berners Lee met au point le système d’affichage World Wide Web. En 94, le web compte 10.000 serveurs et 10 millions d’utilisateurs.

1992 : Projet pilote de télétravail dans la fonction publique fédérale au Canada.

1996 : Lancement du site Cyberworkers.com

2002 : Signature d’un accord-cadre sur le télétravail par les partenaires européens.

2012 :  La notion de télétravail salarié rentre définitivement dans le code du travail français.

Selon l’OCDE, presque toutes les entreprises de l’UE disposent d’une connexion internet.

Source : OCDE

Rêve fantasmé à une époque, le télétravail est aujourd’hui devenu une réalité économique, la sous-traitance une nécessité, pour être plus compétitif et productif face aux grands groupes et à la délocalisation.

C’est aussi une solution pour retrouver une qualité de vie et participer au développement durable de notre environnement.

Selon le Centre for Economics and Business Research de 2012, « chaque automobiliste passe une moyenne de 47 heures bloqué dans des embouteillages. Cette perte de temps coûtent chaque année pas moins de 5,9 milliards d’euros à l’économie française. 568 millions d’euros sont perdus dans le « carburant gaspillé », 3,5 milliards dans le temps ainsi perdu, et 1,8 milliard se répercutent sur les prix à la consommation. Soit une dépense de 677 € par foyer«  . Cette étude a été menée à Paris qui concentre 40% des embouteillages français.

En outre, le télétravail s’est accentué dans un contexte sociétale où fatigue et stress au travail marquent les esprits. D’après une étude du cabinet Stimulus, 24% des salariés français se trouvent dans une situation d’hyper-stress au travail. Ils peuvent avec le télétravail ajuster leurs horaires, sans avoir leur employeur ou manager sur le dos ou le stress d’arriver en retard.

Types d’organisation en télétravail

Il y a 4 types de “télétravailleurs” :

  • Les prestataires de services : ce sont des freelances et des petites entreprises proposant leurs services, généralement depuis leur domicile.
  • Les télécentres ou prestataires offshore : ce sont des structures sous-traitant certaines fonctions de l’entreprise, comme la relation clients, la saisie de données, le développement informatique. Pour être compétitifs, les télécentres sont délocalisés dans des pays où la main d’œuvre est moins chère.
  • Les nomades : ce sont des télétravailleurs salariés, qui pendant leurs déplacements continuent à collaborer avec leur entreprise en accédant ponctuellement à son système d’information à distance.
  • Les salariés : ce sont des cadres employés par une entreprise dont l’organisation leur permet de travailler depuis chez eux. Cette pratique s’est ouverte à l’ensemble des salariés depuis la Covid 19.

Comment devenir télétravailleur indépendant ?

Premiers pas

La première démarche est de vous installer à votre compte ou opter pour le portage salarial.

En tant que prestataire de services, vous permettrez ainsi à des clients d’accéder aux compétences dont ils ont besoin au meilleur rapport qualité/prix sur un marché fortement concurrentiel.

Chronologiquement, vous devez donc :

  • vous informer sur vos concurrents ;
  • mettre à niveau vos compétences, vous former (si besoin est) ;
  • cibler et définir vos prestations ;
  • tester leurs intérêts en les vendant vous-même ;
  • passer, le cas échéant, par le portage salarial, le temps de constituer une clientèle ;
  • obtenir un numéro d’immatriculation pour facturer en direct.

Si nécessaire, il vous faudra améliorer vos compétences techniques afin de proposer ce qui se fait de mieux dans votre secteur d’activité et ce, en suivant éventuellement une formation professionnelle.

Evitez les sites qui proposent du télétravail facile en restant chez soi sans prospecter.

Créer votre structure

Le fait de créer son propre emploi est une forme de responsabilisation personnelle face au chômage.

Pour créer votre entreprise, rendez-vous sur le site des URSSAF.
Vous pouvez aussi télécharger le guide création d’une auto-entreprise sur autoentrepreneur.urssaf.fr.

Vous pouvez également prendre attache avec Pôle Emploi afin d’opter pour un accompagnement relatif aux aspects administratifs, pourvu notamment par la boutique de gestion.

Avantages et inconvénients du télétravail indépendant

Pour le contracté

Le télétravail, lorsqu’il est totalement intégré, permet de concilier vie privée et vie professionnelle, à votre rythme et selon vos objectifs.

Vous êtes ainsi libéré de certaines contraintes logistiques comme les horaires fixes, les traditionnels embouteillages aux abords des grandes villes et les aléas de la vie dite « moderne ».

Vous gagnez en autonomie. Le télétravail renforce également votre sens des responsabilités et favorise ainsi votre épanouissement personnel.

Par contre, il vous faudra apprendre à travailler en solo et comprendre le fait que le télétravail à domicile est bien un travail.

Vous devez aussi savoir que la charge de travail est importante et que votre succès implique de votre part un engagement fort. En effet, il vous faudra chercher des clients pour décrocher des contrats et en vivre.

Pour le contractant

Faire appel à des télétravailleurs est aujourd’hui un atout utilisé par de plus en plus d’entreprises et de professions libérales.

En ne faisant appel à des compétences qu’au cas par cas, vous optimisez votre fonctionnement et vous réduisez vos frais généraux et vos dépenses de près de 30 %.

En effet, vous n’avez plus besoin de salarié, ni de faire appel à de l’intérim ou de vous engager à l’année. Le télétravail vous donne ainsi accès à des compétences ponctuelles et utiles selon vos activités du moment.

Il existe encore, dans le monde de l’entreprise, certains freins au télétravail. Les entreprises peuvent en effet douter de la qualification des prestataires et ne pas être prêtes à recourir à des compétences externalisées ayant leurs propres contraintes.

Il appartiendra aux prestataires de gagner la confiance des contractants.

Cibler vos prestations

Le principal défaut des télétravailleurs « débutants » est de vouloir tout proposer, souvent sans avoir étudié le marché au préalable.

Plutôt que de dire que vous êtes en mesure d’assurer des tâches de « secrétariat de A à Z  pour tout type d’entreprise au niveau national», proposez plutôt une prestation ciblée :

  • selon les besoins : « saisie de comptes-rendus »
  • une profession : « pour les médecins »
  • sur une zone de proximité : « du département 13 »

Ce dernier point est important, car même si on pourra s’organiser en télétravail par la suite, on ne doit pas s’affranchir de rencontrer ses clients et prospects, ceci surtout en début d’activité.

Pensez Marketing

Mettez tout cela par écrit et profitez-en pour réaliser une plaquette de présentation et éventuellement un site web afin de renforcer votre visibilité.

Cibler pour éviter de se disperser

Dans la structuration de votre projet et de votre activité, les bonnes questions à se poser sont :

  • Qu’est-ce que je vends ?
  • A qui ?
  • A quel prix ?
  • Comment… ?
  • Qu’est-ce qui me différencie des autres ?

Brochures commerciales adaptées selon la cible

Vos premiers devis et factures

Pour avoir un exemple de bon de commande, de facture et de contrat, de nombreux sites proposent des modèles gratuits, tel que invoicehome.com

Hormis le choix de la création d’entreprise, il existe un dispositif permettant à une personne de répondre à une offre ponctuelle (ou récurrente) de travail ou de tester ses capacités à entreprendre : le portage salarial. Mais il serait plutôt réservé aux consultants facturant au minimum 3000 EUR/mois.

Le portage salarial

Le portage salarial est une forme de relation de travail développée en France depuis 1985, qui est restée confidentielle pendant une dizaine d’années, alors que, sous le nom de « umbrella companies », des sociétés de portage se développaient sans difficultés d’ordre juridique en Grande-Bretagne…Initialement appelées sociétés « d’hébergement » ou de « refacturation », elles se dénommeront ensuite « sociétés de portage salarial », dont l’appellation fut déposée par le précurseur du concept en France.

Il consiste pour une personne à effectuer une prestation pour une entreprise cliente. Celle-ci verse les honoraires qui lui sont facturés auprès d’une société de portage qui les reverse au consultant sous forme de salaire, après déduction des cotisations sociales patronales et salariales et d’une commission.

Il s’agit d’une relation triangulaire ou encore tripartite entre :
  • un prestataire « télétravailleur », non immatriculé sous statut d’entreprise individuelle – ou sous forme de société, qui trouve une mission à effectuer, dont il négocie seul les conditions et le prix avec un donneur d’ordre (ou plusieurs) : ne pouvant donc pas l’effectuer légalement, il s’adresse à une société de portage ;
  • la société de portage qui va « porter » l’activité du prestataire en télétravail qu’elle salarie, facturer ses prestations au(x) donneur(s) d’ordre et les reverser au prestataire sous forme de salaire, déduction faite des charges sociales et de ses frais de gestion ;
  • le donneur d’ordre [client] qui peut ainsi faire réaliser la prestation souhaitée par l’intervenant choisi, tout en maîtrisant ses coûts d’exploitation.

Un cadre juridique spécifiquement adapté est mis en place par la société de portage pour organiser et gérer cette relation « tripartite ».

L’hébergement salarial constitue ainsi une nouvelle forme d’emploi différente, en alternative à l’intérim, au multisalariat et au groupement d’employeurs. Il s’adresse aux emplois qualifiés, voire très qualifiés ou nécessitant une autonomie forte du salarié qui se comporte de fait comme un « freelance ».

Pour trouver une société de portage, nous vous invitons à consulter les sites https://syndicatportagesalarial.fr et https://www.peps-syndicat.fr/

Votre environnement de télétravail

Comme on le disait souvent au temps de la conquête de l’or, c’est généralement celui qui vendait les pelles et les pioches qui s’enrichissait et non celui qui partait chercher l’or…

Au-delà de l’humour, cette maxime vous rappelle qu’il est important de disposer d’équipements qui renforceront votre efficacité.

Pensez donc à vous équiper correctement en investissant dès l’obtention de vos premiers contrats :

  • Ordinateur : optez pour un ordinateur portable, qui vous permettra de vous déplacer dans votre maison ou tout autre lieu et de travailler de façon nomade.
  • Téléphonie : ouvrez une ligne téléphonique distincte de la ligne personnelle. N’hésitez pas, selon vos activités, à investir dans un téléphone main libre ou un casque. Ils seront pratiques pour vous permettre de pianoter, écrire et parler à la fois.
  • Mobilier : pensez à disposer d’un mobilier de qualité avec une ergonomie adaptée, dotée d’une bonne orientation de l’éclairage, et aussi d’une porte qui vous isole du reste de la maison. Le confort du travail joue sur la qualité de celui-ci.
  • Sécurité informatique : sauvegardez régulièrement vos données. Même les meilleurs se sont faits avoir ! Pensez donc à faire des sauvegardes régulières et à installer un antivirus et un pare-feu (firewall) sur votre connexion Internet.

Savoir se vendre

Ne vendez pas, créez une relation

Lorsque vous débutez, le manque de confiance vous fait souvent dire : « Je ne suis pas bon commercial, je ne sais pas vendre« .

Pourtant, si vous en êtes arrivé là (créer votre propre emploi), c’est que vous êtes convaincu de vos compétences.

Vous savez que la prestation sera de qualité puisque celui qui va la réaliser, c’est vous !

Si vous n’êtes pas convaincant, améliorez votre concept, en renforçant les points faibles, ou ciblez davantage vos prestations en ne proposant que ce que vous maîtrisez aujourd’hui.

Il ne servirait à rien de vendre quelque chose à laquelle vous ne croyez pas !

Une fois prêt, vous allez passer au concret en prospectant pour votre propre compte ; ce sera le meilleur moyen de tester la pertinence de vos services et de les repositionner si besoin.

Le nerf de la guerre est d’avoir des clients et non de faire de la production.

Passer de longues journées devant votre écran ne fera qu’augmenter votre fatigue et votre capacité à commercialiser vos services.

N’ayez pas qu’un seul client ; vous en seriez dépendant.

Surtout au début, la majeure partie de votre temps doit être consacrée au développement commercial, quitte à sous-traiter votre surplus d’activité.

Quel prix proposer ?

35 € HT pour faire face aux charges…

Surtout ne pas confondre le chiffre d’affaires et ce qu’il en reste après paiement des charges et autres raffinements de l’administration. Si vous devez baisser vos prix à titre exceptionnel, vous devez facturer un minimum de 20 € HT de l’heure. Ce montant est basé sur le salaire minimum brut multiplié par 2, puisque désormais vous prenez en compte vos charges (fixes, sociales…).

Ne jamais proposer des tarifs hors marché, ce qui vous dévaloriserait.

Consultez les sites web de vos confrères pour connaître les tarifs pratiqués, n’hésitez pas à les contacter directement de manière cordiale et directe pour obtenir ces informations et leur proposer de devenir partenaire à terme (complément de compétences, surplus d’activité…)

Estimer le temps à passer sur une mission est toujours délicat.

Si le projet vous semble important, fractionnez-le en plusieurs étapes intermédiaires et autant d’acomptes. Révisez le délai avec le client selon son avancement. Faites des points réguliers sur le temps passé et les difficultés rencontrées.

Il est préférable d’avoir peu de clients que beaucoup de mauvais payeurs. Ne vous laissez jamais intimider ; argumentez sur votre savoir-faire et votre indépendance.

Pour deviser au bon prix, mettez en avant les points ci-après :

  • Votre professionnalisme, votre rigueur et votre proximité ;
  • Qu’à l’inverse d’un salarié vous avez une culture du résultat ;
  • Que vous êtes rapide, efficace et respectez les délais (le temps est votre stock, vous savez le gérer !) ;
  • Que vous n’avez pas peur d’effectuer des heures supplémentaires ;
  • Que votre objectif est de fidéliser votre clientèle en proposant un service irréprochable et une disponibilité sans faille pour les satisfaire.

Exemple de grille tarifaire pour du télésecrétariat

Secrétariat et Administratif

Saisie sans mise en page 5.00€/page
Saisie de documents avec mise en page 6.00€/page
Création de tableaux sous Excel 5.00€/page
Conception PowerPoint 5.00€/slide
Vérification des notes de frais 7.00€/page
Création de base de données 7.00€/tableau
Mise sous pli, affranchissement, dépôt 5.00€ la page
Mailing/publipostage (lettre type + création de base de données, impression des courriers, mise sous pli, etc) sur devis
Phoning, gestion de planning, organisation des déplacements sur devis
Démarches de création d’entreprise 250.00€

Gestion commerciale

Gestion des commandes fournisseurs (rapprochement BL/factures d’achat) Forfait
Vérification des factures d’achat et paiement
Elaboration de devis et factures
Saisie des règlements clients

Gestion comptable

Vérification des factures fournisseurs et frais généraux Forfait
Saisie de pièces en comptabilité
Pointage et lettrage des comptes, relance clients
Gestion de la trésorerie « suivi caisse et banque »
Rapprochement bancaire
Démarche auprès des organismes sociaux
Budget prévisionnel de fonctionnement 300.00€
Budget prévisionnel pour appel à projet 250.00€

Gestion de la paie et du social

Gestion du personnel (DUE, déclaration à la Médecine du Travail, gestion des congés) Forfait
Vérification frais du personnel
Déclaration des charges sociales
Préparation de la paie
Elaboration de la paie 20.00€/bulletin

Forfaits

  • 10 heures par mois à 300.00€ (soit 30€ de l’heure)
  • 20 heures par mois à 500.00€ (soit 25.00€ de l’heure)

Les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs, dont Microsoft.

Traitement des objections

Rédigez votre argumentaire et adaptez-le à votre cible. Travaillez d’abord sur votre zone géographique ; rencontrer les prospects est un très bon exercice en début d’activité.

Consultez un annuaire d’entreprises et faites des propositions d’envoi de devis sans engagement aux prospects de votre choix. N’insistez pas sur le terme «télétravail» qui peut faire peur, mais sur «sous-traitance» qui est souvent associé à du ponctuel.

Ecoutez et notez les objections de vos interlocuteurs, élaborez progressivement les contre-arguments et améliorez votre offre.

Vous n’êtes pas intéressé ? Pourquoi ?

Posez cette question lorsqu’un prospect vous dit « non ».
Il y a toujours 4 objections qui reviennent tout le temps :

  • Je n’ai pas de besoin.
  • Je n’ai pas le temps.
  • Je n’ai pas les moyens.
  • Je sais faire/J’ai déjà.

Répondez par des phrases simples ou retournez une question pour lancer une discussion :

  • Quels sont vos besoins ?
  • Cela permettra de vous consacrer à votre activité principale.
  • La qualité n’a pas de prix, vous avez raison ; mais pourquoi ne pas faire un premier essai sur un petit projet ?
  • Je peux vous proposer de comparer mes services à votre solution existante, mon objectif étant que vous obteniez le meilleur rapport/qualité prix.

Répétez ainsi jusqu’à envoyer 50 devis et convenez pour chaque devis d’une date de relance.

Rappelez vos prospects et proposez une offre promotionnelle. Proposez leur des rendez-vous si nécessaire, pour instaurer la confiance (n’oubliez pas que vous n’avez pas de référence et que vous débutez).

Concentrez-vous sur une seule cible pour en comprendre le vocabulaire et les habitudes.

Précisez que vous êtes à votre compte et que vous faites des prestations de qualité pour fidéliser vos clients.

Travaillez votre résistance à l’échec et recommencez jusqu’à obtenir votre premier client.

N’oubliez pas qu’un prospect est une personne comme vous. Il préfère passer son temps à gagner de l’argent plutôt que de parler dépense. Vous devez lui proposer de mettre en place un partenariat gagnant-gagnant, de l’accompagner dans son développement et d’accroître sa productivité, voire sa rentabilité.

L’écoute et la relation humaine sont primordiales.

La confiance en vous est indispensable.

Illustration en vidéo du traitement d’objections

Extrait du long métrage de fiction CVStreet.

Pour démarrer vos recherches de clients

Dans le cadre de la prospection de nouveaux clients, on pourrait se donner comme objectifs :

  • Une quantité d’appels à effectuer par heure.
  • Établir un ratio contacts réellement argumentés par rapport aux appels passés.
  • Se fixer l’objectif d’un devis à envoyer par jour.

Après cela, il faut déterminer si son prospect est chaud ou froid :

  • Un prospect chaud est une cible difficile à obtenir, c’est un client potentiel qui a un besoin et est vivement intéressé par l’offre proposée (il connaît, en partie, les prestations concurrentes) ;
  • Un prospect froid n’a pas de besoin particulier. Il faut donc le rassurer (le meilleur moyen pour cela est de discuter avec lui, par exemple : sur quels points il penserait pouvoir faire des économies), être pédagogue (il ne connaît pas forcément votre métier) et lui donner envie d’étudier une offre, pour laquelle il n’avait pas d’intention d’achat.

Les actions à mener sont différentes si le prospect est froid ou chaud :

  • le prospect chaud risque d’aller vers la concurrence, il faut donc agir vite !
  • le prospect froid est en général celui que l’on contacte lors de la téléprospection commerciale.

La prospection en 10 points

Quels logiciels et outils pour le télétravail ?

Sous de nouvelles appellations : Cloud, Bring Your Own Application,… des logiciels pour le télétravail (souvent gratuits en apparence, mais payants si l’on souhaite des options) sont accessibles tant depuis son ordinateur que son smartphone.

Mais avant de les proposer à un donneur d’ordre, mieux vaut être bien informé !

Voir également la page Documentation qui recense les outils que nous utilisons.

Choisir des logiciels adaptés

Les ordinateurs portables, les tablettes et les appareils mobiles sans fil permettent d’utiliser des applications dont le logiciel et les données sont sur Internet. Ceci permet de partager des informations, collaborer et communiquer de façon relativement sécurisée.

Ces logiciels sont en ligne et accessibles par un simple navigateur (Firefox, Chrome, Safari ou Edge).

Les principaux outils nécessaires pour l’entreprise sont aujourd’hui accessibles sur le web, pour la plupart avec des offres d’appels gratuites et payantes selon les capacités de stockage souhaitées par la suite.

Que ce soit les disques dur en ligne, l’agenda de groupe, la gestion commerciale, les éditeurs rivalisent pour attirer le maximum d’utilisateurs et générer l’audience nécessaire à ses annonceurs publicitaires ou une revente de leur outil à un des mastodontes du web.

Si pour des raisons économiques évidentes, votre client acceptera facilement d’utiliser de tels outils en ligne, attention de prévoir un tutoriel pour expliquer au donneur d’ordre comment utiliser l’application choisie.

Vérifier les possibilités de connexion offerte par votre opérateur télécom

Pour télétravailler, il faut choisir un bon opérateur télécom. Le minimum est de disposer d’un lien de type ADSL, fibre optique ou d’une connexion 4G si vous êtes en déplacement.

Renseignez-vous sur les possibilités « tethering » de votre téléphone mobile auprès de votre opérateur.

Avec cette fonctionnalité, votre téléphone mobile fait office de modem : relié à votre ordinateur portable ou fixe avec un câble USB, il leur fournit ainsi une connexion internet.

Egalement vérifier la couverture en HotSpot (point d’accès Wifi) de votre opérateur, cela vous sera particulièrement utile si vous êtes dans une zone hors des réseaux de téléphonie mobile.

Opter pour un micro-casque audio fiable et solide

Lorsque l’on travaille à distance, les communications doivent être d’une qualité sonore irréprochable.

Procurez-vous un micro-casque audio haut de gamme chez des revendeurs spécialisés comme OneDirect. Nous vous recommandons la marque Jabra.

Pour les communications en VoIP (voix sur IP), attention : votre connexion Internet doit avoir un débit suffisant, faute de quoi les communications seront hachées.

Plutôt que de compter sur le micro et les haut-parleurs de l’ordinateur, optez pour un téléphone.

Trouver une solution de Cloud adaptée

Les collaborateurs travaillant à distance ont besoin de moyens permettant d’accéder simplement aux fichiers et aux applications de l’entreprise, de collaborer avec des collègues et des clients, tout en bénéficiant d’un support informatique en cas de besoin pendant leurs déplacements.

Cherchez les outils et les applications mobiles faciles à utiliser, sécurisez les connexions et le transit de données sur différentes plates-formes.

Prévoir un plan B !

Tout le monde a vécu un jour la mésaventure de la coupure de connexion internet, pire une coupure de courant.

Les télétravailleurs ont réellement besoin d’une disponibilité à 100 % à leur système de communication et d’information.
Plus besoin de sauvegarde avec les solutions en ligne, il faut juste sortir de chez soi et trouver un autre endroit pour se connecter.

Votre voiture est en panne ? Le vélo peut-être :-)…

Solutions logicielles et applications en ligne

  • GoToMyPC : logiciel d’accès à distance au poste de travail, voir aussi TeamViewer, ou encore Anydesk et son équivalent OpenSource : UltraVNC.
  • Skype : L’incontournable mais voir aussi les autres logiciels de visioconférence, ci-après.
  • OneNote : Solution Microsoft pour partager des notes et Evernote son concurrent.
  • Podio : plateforme de travail collaborative, réseau social d’entreprise.
    Voir aussi : Trello.
  • SugarCrm : Une gestion commerciale en ligne, qu’on peut comparer avec Insightly.
  • Dropbox : Partage de fichiers et disque dur virtuel. Voir aussi Google Drive. Ainsi que Mega qui propose 50 Go gratuit ! ou encore WeSendIT et WeTransfer qui permettent d’envoyer vos fichiers via email et les solutions gratuites proposées par Framasoft (éditeur français).

Les logiciels libres de « Framasoft »

Un logiciel libre est un logiciel qui offre et garantit les quatre libertés suivantes : utilisation, étude, modification et duplication en vue de sa diffusion (gratuite ou pas).

Ceci est permis techniquement grâce à l’accès au code et légalement grâce à la licence libre qui l’accompagne. Ces quatre libertés favorisent la transparence, la confiance, l’échange, le partage et la collaboration au sein de communautés.

Applications de visioconférence

Pour télétravailler la visioconférence est un bon moyen de communication, même si rien ne remplace une discussion ou une réunion physique.

Jitsi

Disponible en français et multiplateforme, Jitsi est un logiciel gratuit et libre de messagerie instantanée, voix sur IP et visioconférence.

En plus des services classiques de vidéoconférence à plusieurs participants, de chat dans des groupes de discussion, et de partage d’écran, Jitsi peut être complété par des extensions et s’adapte ainsi aux besoins de ses utilisateurs.

Avec Jitsi, nul besoin de créer un compte pour engager une conversation. Lancez une session, partagez l’URL de votre meeting à vos contacts et attendez simplement qu’ils vous y rejoignent. C’est aussi simple et rapide que cela.

Si vous souhaitez sécuriser votre réunion en ligne, vous pouvez ajouter un mot de passe à communiquer uniquement aux membres participants à votre session de vidéoconférence.

Teams

Microsoft Teams est la plateforme collaborative sécurisée facilitant la visioconférence, le travail d’équipe, le télétravail, la messagerie instantanée.

Teams est intégré dans Office 365 et n’induit donc aucuns frais supplémentaires. Cette intégration permet d’accéder automatiquement à OneDrive dans l’environnement de Teams. Aucune identification supplémentaire n’est nécessaire.

D’autres applications de réunions en ligne, comme Zoom sont sans doute plus faciles à utiliser !

Zoom

Zoom fait partie des leaders de la visioconférence professionnelle. La technologie Zoom permet de créer des réunions en ligne, proposer une assistance technique, organiser des webinaires en vidéo, créer des salles de conférences et discuter par écrit grâce à une messagerie instantanée.

Le point fort de Zoom est sa qualité vidéo et sa technologie de cryptage.

La version gratuite permet à 100 personnes de visioconférencer ensemble, avec un un délai de réunion de 40 minutes maximum.

Hangouts

Le service de visioconférence de Google a été spécialement conçu pour répondre aux besoins des entreprises.

Il dispose d’une interface propre et facile à utiliser qui peut gérer jusqu’à 250 utilisateurs.

En tant que produit Google, il fonctionne également bien en tandem avec les autres services de l’entreprise, tels que Google Agenda, ce qui peut faciliter le travail coopératif.

Il peut également fournir des sous-titres des échanges vocaux en utilisant la technologie de synthèse vocale de Google – idéale pour tous ceux qui souhaitent simplement suivre.

Skype

Probablement l’outil d’appel vidéo le plus connu, Skype, depuis son rachat par Microsoft, est davantage commercialisé en tant que plate-forme sociale. Il prend en charge les appels pour jusqu’à 50 personnes, ce qui le rend parfaitement viable pour les entreprises.

Comme Hangouts, Skype propose une application Web, ce qui signifie que chaque utilisateur n’aura pas à télécharger de nouveau logiciel.

Il peut également être mis à niveau vers Skype Entreprise pour une redevance mensuelle, permettant à jusqu’à 250 personnes de rejoindre le même appel et offrant des options de sécurité renforcées pour ceux dont le travail implique la gestion de données sensibles.

Webex

L’application de visioconférence de Cisco propose l’un des services gratuits les plus impressionnants.

Il permet des réunions vidéo HD jusqu’à 100 personnes, tout en fournissant 1 Go de stockage dans le cloud pour faciliter le partage de fichiers. Webex possède également diverses autres fonctionnalités comme le partage d’écran et les salles de discussion privées.

Sans frais, il permet des réunions illimitées sans contraintes de temps, le cryptage TLS 1.2 et AES 256 bits assurent la sécurité et permettent même aux utilisateurs de faire des enregistrements MP4 des réunions à revoir plus tard.

Il est probable que la version gratuite répondra aux besoins de travail à distance de nombreuses personnes.

FreeConference

Comme beaucoup d’autres solutions de visioconférence, FreeConference propose des options gratuites et premium, le service gratuit fournissant un moyen idéal rapide et facile pour les petites équipes de rester connectées.

Il ne nécessite aucun logiciel à installer et possède toutes les fonctionnalités de base dont vous aurez besoin, comme permettre aux utilisateurs de partager leur écran avec le reste de la réunion et également de partager des fichiers entre utilisateurs.

Les appels peuvent être enregistrés et des réunions récurrentes peuvent être organisées – le tout à l’aide de l’interface simple et épurée de FreeConference qui est conçue pour rendre les choses aussi simples que possible.

Cependant, la version gratuite ne permettra aux utilisateurs d’héberger des réunions pouvant accueillir jusqu’à cinq personnes, ce n’est donc que pour les petites équipes.

Formations au télétravail

Que ce soit dans le secteur public ou dans le secteur privé, le fait de se mettre en télétravail ou bien mettre en place le télétravail dans son équipe nécessite parfois des savoirs être et des savoirs faire particuliers.

Afin de faciliter la mise en place du télétravail, plusieurs organisations publiques et privées proposent des formations à destination des managers et des salariés. Une liste non exhaustive et indicative est présentée plus bas.

Nous proposons également une formation pour accompagner les télétravailleurs indépendants.

Notre formation pour les télétravailleurs indépendants

Notre formation est adaptée aux personnes souhaitant créer une activité de télétravailleur indépendant et pour ceux qui sont déjà créé leur auto-entreprise.

Nous vous proposons d’acquérir des compétences afin de réaliser un plan d’action commercial par la prise en compte et la mise en œuvre des différentes étapes nécessaires au développement commercial d’un projet de prestation de services réalisables à distance.

Formations organisées par le secteur public

Au sein de la fonction publique hospitalière, l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier propose aux managers une formation liée à la conduite d’un projet de mise en œuvre du télétravail.

Le Ministère des affaires sociales a décidé également de créer une formation ayant pour but de sensibiliser les managers et les encadrants à la problématique du télétravail. Cette formation se trouve dans le catalogue de formations du ministère.

Le Ministère de l’éducation nationale a également mis en place une formation obligatoire d’une journée dédiée aux agents encadrants. Cette formation a pour but de sensibiliser et former les managers aux questions liées au management à distance des télétravailleurs.

Le Conseil régional d’Aquitaine a développé une formation d’une demi-journée, obligatoire pour les agents en télétravail et les encadrants ayant ou désirant mettre en place le télétravail dans leurs équipes.

Suite à l’expérimentation sur la mise en place du télétravail dans la fonction publique au sein du ministère des finances publiques, l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) a développé deux formations à destination des managers et des télétravailleurs. Ces formations ont été labélisées par le ministre de la fonction publique, Mme Annick Girardin, formations Ecole du Management et des RH.

Le CNFPT intègre la question du télétravail dans le cadre de modules à destination des cadres et collaborateur RH consacrés à la gestion du temps de travail, à  l’animation d’une équipe à distance. Par ailleurs, il organise des évènementiels spécifiques sur les impacts du télétravail sur l’organisation, le management et la performance, occasions d’échange d’expériences et de bonnes pratiques.

Trouver des missions en télétravail sur Internet

De nombreux sociétés proposent des sites web ou des plateformes de mise en relation pour trouver des missions en télétravail et faire appel à des télétravailleurs.

Nous avons sélectionné les principaux sites pour trouver des missions réalisables à distance.

Egalement nous vous fournissons des liens directs vers des sites de recherche d’emploi salarié proposant du télétravail.

Enfin vous trouverez une une sélection de sites francophones « freelance » et anglophones proposant du « remote work ».

Principaux sites web et plateformes de mise en relation

Malt

Développement, data science, design graphique et web, marketing et communication, image et vidéo, administratif…
Le site revendique plus de 150.000 prestataires de services, soit la plus grande communauté francophone.
A partir de 10% du montant de la facture HT.

Codeur

Web, E-commerce, Développement, Graphisme, Services, Systèmes d’entreprise, Webmarketing.
Regrouperait plus de 100.000 freelances.
A partir de 29 €/mois.

Progonline

Plus de 100.000 freelances intervenant sur des projets informatique ou graphique.
A partir de 39 €/mois.

Sites « emploi » proposant du télétravail

La plupart des sites de recherche d’emploi proposent du télétravail salarié. Il faut pour cela sélectionner des critères de recherche ou taper le terme « télétravail » dans votre requête. Afin que vous puissiez accéder directement aux offres d’emploi en télétravail, nous vous communiquons les liens directs :

Sites destinés aux travailleurs indépendants « freelance »

De nombreux sites destinés aux travailleurs indépendants fleurissent sur la toile. Ils proposent des missions réalisables en télétravail ou sur site.

1001secretaires.com

Plateforme pour recevoir des offres de mission et développer votre clientèle

21t.info

Ce site est pour les télétravailleurs qui recherchent des missions et pour les entreprises qui recherchent des compétences.

5euros.com

Le concept : une place de marché de microservices en ligne, à partir de 5 €. Abonnements et commissions selon les avantages souhaités.

404works

Sur cette plateforme, vous trouverez des projets pour des prestataires freelances, spécialisés dans le digital : graphistes, développeurs, ergonomes, consultants SEO, mais aussi des rédacteurs, photographes, motion designers, etc.
A partir de 11,99 €/mois.

Airjob

Cette plateforme freelance généraliste propose des missions pour freelances (en majorité sur site) dans de nombreux domaines.
Accès gratuit aux missions.

Bepub

De l’imprimerie à l’événementiel en passant par la photographie ou l’audiovisuel, plusieurs milliers d’offres et savoir-faire y sont répertoriés.
Accès aux missions à partir de 10 €/mois.

Categorynet

Propose des offres d’emploi et de missions pour les journalistes, pigistes et attachés de presse.
Accès gratuit pour les demandeurs d’emploi.

Club-freelance

Société de placement de consultants indépendants dans la technologie et l’informatique.
Commission sur les prestations facturées.

Cremedelacreme

Métiers de la tech et du digital (développement web, data scientist, UX designer…).

Jobphoning

Plateforme dédiée aux métiers du télémarketing, de la téléprospection, de la prise de rendez-vous et de la relation client.

Kang

Un peu de tout ! Graphiste,  motion designer, traducteur, astrologue, coach, avocat, webmarketeur, nutritionniste….

Teletravail.fr

Contient de nombreux conseils pratiques et des offres de télétravail accessible sur abonnement.

Yoss

Plateforme axée sur les métiers du digital, proposé par Adecco, spécialiste de l’intérim.

Autres sites

99designs

Logos, Web, Design Graphique et plus encore.

AgentSolo (Québec)

La place d’affaires des professionnels indépendants et des entreprises

Comet.co

Freelances IT.

Creads.fr

Le site réunit les entreprises et 50 000 graphistes professionnels français

Coworkees.com 

Le site se veut « le Tinder du travail indépendant« : leur algorithme promet de trouver les meilleurs freelance une fois le projet posté sur la plateforme.

Creativ.link

Agence de freelance depuis 2001

DesignCrowd

Design freelance de logo, internet et graphique

Enpantoufles

Ce site relaie des offres d’agences recrutant des freelances, notamment dans les domaines du développement informatique et vente/marketing.

Foworkees

Transformation digitale et managériale.

Freads

Plateforme regroupant des créatifs.

Fogma

Réseau de consultants et d’informaticiens dans les domaines de la Banque, de la finance et de la comptabilité.

Fnligne-fr

Liste de missions en télétravail ou non.

Formaguide

Regroupe les organismes de formation.

Freelance-info.fr 

Freelances IT, SI et Web.

Freelance.com (Talenteed)

Réseau de compétences en informatique, en marketing/communication et en conseil en management.

FreelanceRepublik

« Le top 15% des freelances tech ».

Freelance.viadeo.com

Missions pour architecture, urbanisme, arts du spectacle, conseil, stylisme, vidéo…

Hitechpros

Pour les  informaticiens indépendants et des centres de formations spécialisés en informatique.

Humaniance

Regroupe plus de 60.000 CV (Consultant – Formateur – Traducteur – Commercial – Concepteur  – Secretaire) et propose régulièrement plus d’une centaine de missions.

Kicklox

Communauté d’ingénieurs en ligne.

Khdemti

Permet aux meilleurs indépendants et freelances de travailler dans de grandes entreprises, de manière flexible.

Lexiris

Pour le secrétariat.

Motamot

Missions Freelance généraliste, accès totalement gratuit.

Officeopro

Assistance administrative aux entrepreneurs et entreprises.

Ouiboss

Trouvez facilement l’indépendant, l’entreprise à proximité qui saura répondre à votre besoin.

Profilculture

Métiers de la culture et de la communication.

Shaaman

Plateforme pour les freelances seniors.

Scribbr

Pour les correcteurs.

Scribeur

Plateforme de rédaction web.

Side

Logistique, vente, événementiel, etc.

Skillvalue

Plateforme freelance pour les développeurs.

Talent.io

Job tech, en CDI, freelance ou en stage.

TaskRabbit

TaskRabbit vous met en relation avec des travailleurs indépendants sûrs et fiables près de chez vous.

TranslatorsCafé

Offres d’emplois professionnels en traduction, interprétation, révision, rédaction, relecture, sous-titrage * 20 mars

Teletravailadomicile.com

1000+ annonces travail à domicile.

Teletravail2.com

Des missions en télétravail pour les indépendants.

Textbroker

Plateforme de rédacteurs.

TextMaster

Cette plateforme spécialisée fondée en 2011 s’adresse aux traducteurs, correcteurs et rédacteurs.

Travailadistance.fr

Offres d’emploi en télétravail, annonces de travail à distance

Twago

Plateforme freelance du groupe Randstadt (spécialistes du travail intérimaire).

Wengo

Cours de langues, voyance, coaching, cours de cuisine.

XXE

Plateforme des experts freelances du numérique – XXE


Sites anglophones

Upwork

Plateforme américaine de recrutement de travailleurs indépendants sur internet, ce site est le leader mondial (plus de 12 millions de freelance et 5 millions d’entreprises clients).
Tarif des commissions dégressif (de 5 à 20% selon le montant facturé).


Fiverr

Plateforme anglophone proposant de nombreuses missions à partir de 5 $.
Fiverr perçoit 20 % de commission sur chaque contrat.
Un site similaire a été lancé en France : 5euros.com.

Aquarius

Global directory of localization experts.

Arise IBO (former WillowCSN)

Call Center Job Listings

crowdSPRING

Logos, Website, Graphic Design, Product Design, Naming & more.

DesignContest

Inspiring Unique Designs.

Dice

Find Jobs in Tech.

Ework

Independent Consultant Supplier.

Envato Studio

A community of designers, developers and creatives ready for your project.

Freelancer

Hire Freelancers & Find Freelance Jobs Online.

Gun

Hire Elite Freelance Technical Talent.

Freelancers Union

Freelancers are driving the economy. Let’s act like it…

Guru

Hire Quality Freelancers Online and Find Freelance Jobs.

Mturk (Amazon Mechanical Turk)

A crowdsourcing marketplace that makes it easier for individuals and businesses to outsource their processes and jobs to a distributed workforce who can perform these tasks virtually.

Nexxt

Find Jobs with Top Employers

PeoplePerHour

Hire Freelancers Online & Find Freelance Work

ProZ

Online Community and Workplace for Language Professionals

Flexjobs

Remote Job Search, Part-Time & Freelance | FlexJobs

Toptal

Freelance josb for software developers, designers, finance experts, product managers, and project managers in the world.

Traduguide

Find Translation Jobs for Freelance Translators | Post your translation project and get price quotes

Translatorsbase

Translation jobs for freelance translators and translation agencies

 

 

Page modifiée le 5 août 2022
Aller au contenu principal